À propos

Qu’est-ce que #uoINsatisfaction ?

La campagne #uoINsatisfaction, présentée en solidarité avec la Coalition intersyndicale de l’Université d’Ottawa, promeut un standard d’éducation plus élevé pour les étudiants, le corps professoral et le personnel. 

L’adaptation à la nouvelle méthode d’enseignement imposée à la lumière de la pandémie démontre que l’Université d’Ottawa n’est pas équipée pour assurer la qualité des cours offerts par l’enseignement à distance pour cet automne. 

Malgré la pandémie, nous remarquons déjà une augmentation significative des inscriptions au cours du premier cycle pour les prochains trimestres. 

Certaines facultés profitent de cette situation pour combiner plusieurs sections de cours, doublant, triplant et même quadruplant le nombre d’inscriptions par cours. 

Quelles seront les implications sur la session automne 2020 ? Nous prévoyons : 

  • Une augmentation spectaculaire de la charge de travail du personnel universitaire, sans compensation adéquate ;
  • L’amplification des conditions d’enseignement et d’apprentissage inéquitables ;
  • Les professeurs sont obligés d’adapter leurs programmes et leurs styles d’enseignement à la dernière minute pour répondre à un taux d’inscription massif ;
  • L’adoption de multiples plates-formes logicielles compliquées par les professeurs, les assistants et les étudiants sans consultation, soutien ou formation adéquats ;
  • Les coûts supplémentaires pour faciliter la distribution et la récupération du matériel pédagogique par toutes les parties prenantes (comme l’internet à haute vitesse, les logiciels, le matériel informatique, etc.)

Nous appelons l’Université d’Ottawa à agir de manière non conventionnelle : à prioriser ses membres les plus vulnérables :

  • En arrêtant de fusionner les sections de cours
  • En respectant les caps d’inscription et limiter la taille des classes à des critères universellement acceptés pour l’enseignement en ligne
  • En fournissant un accès équitable aux ressources d’enseignement et aux formations afin d’optimiser les conditions d’apprentissage pour les étudiants.